Rechercher
  • Myopla

MYOPLA ET AFFINICIA PASSENT AUX AVEUX… RIEN D’ILLICITE À TANGER OU TUNIS


Existe-t-il un dopant des ventes cultivé à Tanger, en secret ? Une technique subtile de réanimation des paniers abandonnés, une méthode pour acquérir 290 000 nouveaux clients par an, même dans un secteur bagarré ?


Sortie de garde à vue à la BEEP, la brigade qui avait convoqué Soumia et Achraf


La récente campagne de publicitaire de Myopla, le prestataire marocain spécialiste de la télévente pour les e-marchands et désormais des acteurs de l’énergie n’est pas anodine : empruntant aux codes du cinéma et notamment au fameux film Usual Suspects, elle lève avec humour le voile sur quelques méthodes ou outils qui ont fondé l’essor du spécialiste du BPO et du télémarketing. Mais elle entend également terrasser des rumeurs qui ont circulé.


Un prestataire agile, venant de presque nulle part et que personne n’avait trop identifié peut-il se tailler une sérieuse place dans l’univers bagarré de la relation client ? Oui répondent Myopla ou Vipp-Interstis qui en sont de bonnes illustrations, en Afrique du Nord ou sub-saharienne comme en son temps Vivetic le fût à Madagascar (l’un des premiers prestataires à avoir compris les atouts de la Grande Ile dans le secteur de la saisie, qu’il a élargi ensuite).Outsourcia est l’un de ces autres acteurs mais plus identifié en raison de son ancienneté.


La contrepartie de ce succès est qu’il génère également des rumeurs : pour avoir initié et pérennisé des collaborations avec Cdiscount.com, Engie récemment ou Mister Menuiserie, l’entreprise créée par Denis Marsault dans la zone franche de Tanger a vu quantité de bruits circuler à son sujet, émanant de ceux qui ne comprenaient pas ou n’avaient pas trop envie que vienne jouer dans la cour de récré un autre acteur. « En déclinant ces visuels, nous expliquons tout simplement que notre croissance est le fruit de notre implication, du choix assumé de quelques outils ou de principes de fonctionnement » indique Soukaina Abbou, la directrice du marketing et de la communication de l’entreprise qui a imaginé cette série de visuels dans lesquels quelques cadres de l’entreprise sont interrogés comme de possibles malfaiteurs.


L’entreprise n’a pas fini de devoir s’expliquer : la prochaine ouverture, d’ici quinze jours, d’un site à Bordeaux puis d’un autre à Al Hoceima, présenté comme l’un des plus beaux centres de contacts d’Afrique du Nord, celui-ci avant la fin de l’été, va faire jaser. On raconte dans les milieux autorisés, comme le disait Coluche qu’un des dirigeants de Majorel, également très étonné de l’essor de ce concurrent aurait tenté de comprendre, lui aussi, ce qui expliquait la forte croissance de ce compétiteur installé dans le Nord. Il aurait reçu en réponse celle qui plait au fondateur de Myopla : et Hop Myopla !



Mise en examen pour FB le dangereux apporteur d’affaires


Dans un autre domaine, très bagarré et challengé, celui des comparateurs, la semaine aura été marquée par le lancement officiel du nouveau site d’Affinicia, l’entreprise dirigée par Florian Bardey et qui a choisi un claim efficace : Affinicia, le site qui défend le pouvoir d’achat des Français. Grâce à une combinaison astucieuse de génération de leads qualifiés et de process d’acquisition par téléphone, l’entreprise propose à de grands acteurs de l’énergie, des télécoms ou à des familles qui déménagent, de trouver le fournisseur le plus efficace et adapté et séduisant tarifairement.


Les Keyser Söze de la vente à distance n’ont pas de dopants particuliers, qui seraient cultivés sur de hauts plateaux : ils travaillent et innovent. Défrichent avant les autres : quand il partit au Cameroun, l’ex fondateur de Eos Telerelations avait vu sourire tant de personnes en métropole. Il va plus loin désormais et l’affirme : « je ne crois plus à l’avenir des centres d’appels en France », explique-t-il dans la série en 13 épisodes : La fin des centres d’appels à la Papa.


On pourra, avec intérêt, sonder et triturer ces entrepreneurs, à Tanger, en novembre au Forum des Malfaiteurs Africains Reconvertis, le Tanger CX Forum.


C’est la 1ère leçon, en matière de CRM et d’expérience client : quelles que soient votre performance et talent, saupoudrez d’anglais pour faire sérieux. Little Bob, le rocker du Havre le disait déjà.


Par la rédaction d’En-Contact




109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout