Rechercher
  • Myopla

Myopla, le Moderna du BPO ?

Dernière mise à jour : mai 17

Et s’ils avaient trouvé le vaccin pour dynamiser les Market Places anémiées…

Dirigée et fondée par un français, Denis Marsault, passé par de grands groupes, une entreprise localisée à Tanger et le nord du Maroc s’impose depuis deux ans comme le vaccin contre les paniers abandonnés dans le e-commerce, les parcours client peu fluides, l’anémie du chiffre d’affaires. Tanger n’est pas Cambridge* mais le cocktail interactions omnicanales et intégrations des catalogues produits a bien produit l’effet positif escompté chez suffisamment de clients exigeants pour qu’on ait envie de dialoguer avec les « Professeurs » Soukaina et Nicolas.

Manuel Jacquinet : Myopla, prestataire incontournable dans le secteur du e-commerce en France, peut-on lire çà et là. Ça rappelle un peu le Dr Raoult, ça non, ça ne serait pas de la sur promesse… ? Bien sûr, la crise sanitaire a été un accélérateur de transformation des commerçants et des e-commerçants, mais qu’a fait, réalisé Myopla pour accompagner ses patients, euh ses clients en 2020 ? Soukaina Abbou : Dans un contexte particulier, nous avons dû être encore plus réactifs et agiles afin de proposer à nos clients des solutions efficaces et simples à mettre en œuvre. Ces offres s’articulent autour des 3 enjeux principaux auxquels est confronté un e-commerçant, à savoir : comment développer une Market Place, comment transformer et convertir ses visiteurs en acheteurs et enfin, comment offrir à ses acheteurs une expérience unique et de qualité ?

Nicolas, vous êtes le Directeur des activités Market Place chez Myopla, pouvez- vous nous expliquez comment et dans quel délai un nouveau client peut faire appel à vos services ? Nicolas Faure : La Market Place représente une véritable opportunité commerciale pour toute boutique en ligne, offrant aux e-commerçants des grandes perspectives d’évolution, vu le rôle de tiers de confiance qu’elle joue : elle permet de mettre en relation acheteurs et offreurs indépendants dans un espace favorisant des échanges sécurisés et fluides. Vendre sur une Market Place simplifie l’accès à une nouvelle audience de clients et permet de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Les clients préfèrent souvent acheter sur la Market Place en raison de la grande variété de produits et de la facilité de l’expérience d’achat tout-en-un. Chez Myopla, nous sommes parvenus à recruter plus de 10 000 vendeurs internationaux sur les sites de nos clients en 2020. Ceci a permis non seulement d’élargir l’offre de leurs sites et le nombre d’interactions, mais également la réalisation de volumes d’affaires très importants, tout en assurant un accompagnement digital et physique cohérent afin de générer un maximum d’opportunités. Les étapes clés d’un recrutement réussi d’un vendeur sur une Market Place consistent à l’accompagner tout au long du processus allant de la prospection, l’évaluation de l’offre, l’intégration du vendeur à la Marketplace et le développement de son catalogue produit, tout en assurant l’accomplissement de formalités de son intégration. Une fois la boutique du nouveau vendeur créée, un suivi sur les statistiques de ventes de ses articles peut être établi. Nous déployons alors des outils efficaces pour détecter les produits mal vendus ou mal présentés sur catalogue afin de mettre en place une assistance efficiente au profit du vendeur, histoire de créer l’envie pour les visiteurs du site e-commerce de parcourir les fiches produits.

La Market Place permet de booster le catalogue produits du site et le trafic des visiteurs, quid de la conversion en achats ?

SA : La transformation du trafic des paniers abandonnés et des commandes non validées représente une opportunité de développement du chiffre d’affaires. À travers cette activité nous relançons le contact avec les clients qui ont placé des produits dans leurs paniers sans finaliser la commande. Convertir les visiteurs en acheteurs est un champ d’expertise pour lequel nous avons développé une “brigade d’interventions” qui interpelle les abandonnistes de paniers, accusés et en flagrant délit d’“Abandon de panier et/ou non-validation de commande”. En France, le taux d’abandon de paniers en 2020 a dépassé les 76%, ce qui représente un manque à gagner considérable pour les sites e-commerce. La transformation du trafic des paniers abandonnés en chiffre d’affaires est le cœur de notre métier. Grâce à cette activité nous avons généré plus de 120 millions d’euros pour nos clients en 2020.

À savoir

L’entreprise, déjà riche de plusieurs sites localisés à Tanger, Tétouan, finalise l’installation d’un nouveau site, ultra moderne à Al Hoceima et d’un autre en France, a priori dans l’agglomération bordelaise. Pour aller plus loin, découvrez l’histoire de la création de Myopla : Et hop, Myopla était née,

118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout